# #

Le Capcir en apesanteur

Micro-expédition, maxi-plaisir !

Randonnée hors signal sur les reliefs du massif du Capcir

Une fois les premières neiges tombées, il vous suffit de ressortir polaire et bonnet ! Eric, votre guide n’attend que vous pour rejoindre les sommets. À sa suite, vous vivez raquettes aux pieds le jour et dormez dans un refuge de haute-altitude par groupe de 4 à 8 randonneurs maximum. A elle seule, la rencontre avec Eric vous donne des ailes. Ce pyrénéen pur souche, aventurier dans l'âme, vous fait explorer tous les recoins de ces montagnes dont on pourrait croire qu'il les a enfantées ! Vous vouliez sortir de votre zone de confort ? Ce break déconnecté est fait pour vous.  

Le programme présenté ici n'est qu'une des options, parmi 100, que peut vous proposer Eric. Vous souhaitez un séjour sur mesure, juste pour vous et votre tribu ? C'est possible ! Pour une aventure qui décoiffe à partager avec ceux qu'on aime le plus ! 

« La partie orientale du massif et ses paysages sauvages : voilà le terrain de jeu idéal de votre déconnexion. »

470 € par personne

DÉCOUVRIR LE CONTACT

La route ? Ça fait bien longtemps que vous l’avez quittée, de même que le réseau. Sur les hauteurs pyrénéennes, portable coupé et raquettes aux pieds, vous ne vous êtes jamais senti autant dans votre élément. Votre guide annonce la dernière montée de la journée. Vous êtes tellement motivé que vous avez envie de crier : « déjà ?! ». Arrivé au sommet sur le belvédère que forme le Puig del Palm, la vue calme les ardeurs du super aventurier que vous êtes et vous donne presque envie de méditer. Après tout ce break montagnard n'est-il pas aussi une retraite idéale pour faire un point sur vous et le monde !?

Face à vous, tous les monts du Capcir et parmi eux, le fameux Carlit dont les arrêtes de granit jouent avec les nuages.

Vous élisez domicile à 2400 mètres d’altitude, au bord d’un lac partiellement gelé où plongent les sommets. On ne vient qu’à skis de rando ou raquettes dans votre refuge où, bien évidemment, vous vivez sans wifi, ni téléphone. Pics enneigés, sapins poudrés de blanc, eaux translucides et flancs rocheux : au cœur de ce décor incroyable, vous voudriez ne jamais redescendre. Le goût de l'aventure, c'est fou, comme ça peut imprégner !

Vous vous y voyez ?
  • Au départ, vous étiez hyper motivé. Maintenant que vous êtes au bord du lac et que vous avez trempé un orteil, c’est moins évident… Mais un de vos compagnons de trek, lui, n'hésite pas à vous pousser (ah les amis... toujours bienveillants !). Le bain le plus énergisant de votre vie !
  • On dirait un bonzaï géant planté en pleine montagne avec son tronc torturé et ses drôles de branches toutes sinueuses. On vous explique que cet arbre entre deux gros rochers n’est autre qu’un pin à crochets. Tenez-vous le pour dit, un aventurier digne de ce nom est aussi un spécialiste en botanique !
  • Hormis le crissement de la neige sous vos pas, aucun bruit. Soudain, un cri aigu et strident rompt le silence. Non, ce n'est pas un membre de votre tribu qui vient de voir le yéti, mais Madame marmotte qui vous fait savoir que vous l’avez dérangée en pleine hibernation. Elle traverse le chemin puis disparaît derrière un bloc de pierre. Tranquille, l'air de rien. En même temps, vous êtes sur son territoire, non ? 

Le programme

3 jours et 2 nuits au sommet dans les Pyrénées-Orientales

Pour votre break déconnexion pyrénéen, pas la peine d’être surentraîné. Il suffit de pouvoir marcher 5 à 6 h par jour et enchaîner des dénivelés allant jusqu’à 500 mètres. Altitude oblige, au gîte : toilette au lavabo et nuit en dortoir. Mais la solitude choisie (enfin, avec Eric et votre groupe quand même), une bonne table et la chaleur du poêle valent bien un 4 étoiles !

Présentations faites et raquettes réglées, vous quittez les Angles direction les Camporells. Pour cela, vous remontez la Vallée de Balmeta, pique-niquez à côté du lac et poursuivez par une montée au Col de la Serra dels Alarbs avant de redescendre vers le refuge. Le lendemain, vous êtes conduits entre lacs gelés et combes jusqu’à la frontière de l’Ariège où vous dominez les vallées de la réserve d’Orlu. Le dernier jour, vous grimpez au Puig del Pam et descendez en crochets via le Lac de Valsera avant de regagner Perpignan en minibus dans l’après-midi.

470 € par personne

DÉCOUVRIR LE CONTACT

Ce sont eux qui en parlent le mieux Votre guide
Je vous propose de vivre une déconnexion au plus près de la nature et des sommets ! Amateurs de marche, d’altitude et de paysages grandioses, rejoignez-moi pour cet itinéraire hivernal à l’est de la chaîne pyrénéenne.

Venir

Sac au dos, vous retrouvez votre guide à 9 h à la gare de Perpignan. Avec lui, vous rejoignez le point de départ de votre rando déconnectée en 1h30 de minibus. Arrivé la veille, il vous récupère, en chemin à 10h15 à Mont-Louis, sur la route montant aux Angles.

De Paris, le train de nuit dépose les « aventuriers du rail » à 8h46 à destination ! Sinon, la gare de Perpignan est à 2h15 de voiture de Toulouse via l’A61 et 3h15 de Marseille via l’A9.

L’aéroport le plus proche, Perpignan-Rivesaltes, se trouve à 10 minutes de voiture de la gare.

# #

Niveau de déconnexion

L’objectif de ces 3 jours : vivre la vraie aventure en montagne, sans qu'aucun signal n'interfère ! Le programme que votre guide vous a concocté s’y prête tout à fait. Une fois chaussées vos raquettes, vous perdez très vite la 3G. Ça vous fait un peu flipper, non ? 

Au gîte, pas de wifi. Le signal passe mais dans un recoin d’à peine plus d’un mètre carré… Pourquoi s'embêter avec le monde extérieur ? Votre aventure ici a une saveur si singulière que vous ne voulez pas en perdre un miette. On vit "ici et maintenant", un point c'est tout.

En cas de réelle urgence, vos proches peuvent vous joindre sur le portable de votre guide.

Shake-list

  • Pas de duvet, un sac à viande suffit : le poêle de votre refuge est super performant ! Ça tombe bien puisque toutes vos affaires doivent tenir dans votre unique sac à dos. Vous faites au plus compact sans oublier l’essentiel : chaussures de marche, tenue de ski chaude, respirante et imperméable.
  • Pro de la rando, vous n’oubliez ni la frontale, ni les boules quies, secret des nuits paisibles en dortoir (sinon, faites un sondage avant de partir pour vous assurer qu'aucun membre du groupe ne ronfle !)… Il vous reste juste la place pour un appareil photo et des jumelles. Mais bon, faites attention, cela alourdit le sac ! Mutualisez si vous venez entre amis, et faites tourner le matériel pendant la marche ;)

La Fiche Technique pour toutes les informations pratiques.

Ça vous tente ? Cliquez sur  C'EST DISPO ? au bas de la page.

Envie de faire une B.A. ?
Offrez une carte Out Of Reach

Cadeau